Golden Retriever | Une bête à croquer

Publié le : 08/03/2019 15:03:22
Catégories : RACES DE CHIEN

Golden Retriever | Une bête à croquer

Bouille d’amour et grande intelligence, tels sont les qualificatifs qui collent au Golden Retriever ! Cette race qui nous est arrivée en France depuis nos voisins britanniques, fut importée dans les années 1920. Ce chien ne cesse de faire des adeptes : sa proximité avec ses maîtres, son envie de bien faire, et sa capacité à apprendre lui ont permis et ce, durablement, de se faire une place au sein de nombreuses familles. Le Goldie, allie esthétique et parfois beaucoup de drôlerie tant son tempérament est expressif. CpourLeChien vous propose quelques lignes au sujet de cette race attendrissante. Quelques uns ou quelques unes envisagent peut-être l’achat d’un golden retriever ? Vous possédez d’ores et déjà un monsieur ou une madame Goldie ? Vous sourirez probablement en lisant la suite :-). Notons pour commencer que Golden Retriever signifie “rapporteur doré”. On peut avoir tendance à l’oublier, mais le Golden est à l’origine un chien de chasse. Sa vocation est de ramener le gibier tiré, après que les chiens d’arrêt aient levé les animaux pourchassés. Ce sont ces nombreuses qualités à travers la chasse, qui ont permis au Golden Retriever de se voir adopté dans d’autres milieux. Nous y reviendrons plus tard, mais le golden constitue une aide précieuse pour de nombreuses personnes souffrant de déficit visuel. On ne vous ment pas : cette race est un petit bijou à de nombreux égards !

Caractéristiques du Golden Retriever :

Reconnaissable entre mille et parfois confondu avec son cousin le Labrador, le Golden Retriever est un chien dont la taille se situe à une soixantaine de centimètres au garrot. Plus précisément, 51-56 cm chez les femelles et 56-61 cm chez les mâles. Leur robe est typiquement couleur crème mais l’on peut observer des individus très clairs et d’autres plus foncés (or, ocre). Réputé pour sa douceur, le golden est un chien dont le poil est plus ou moins long. Parfois ondulé à certains endroits (plastron, base des oreilles, périphérie des membres postérieurs…), ce poil doux au toucher s’explique par la présence d’une sous couche de poils. Puisque cette race est au départ employée pour la chasse, il a fallu que les chiens sélectionnés pour la reproduction montrent une réelle résistance face aux conditions de chasses parfois bien rudes. En parvenant à chasser convenablement sous la pluie, et en devant nager pour récupérer certains gibiers, sans fatigue ni faiblesse, ce sont les individus les plus résistants qui ont permis de développer les meilleures lignées. Revenons à nos moutons, et à la description de nos petits chouchous ! Qu’en est-il du poids moyen d’un Golden Retriever ? Minimum 25 kgs pour une femelle (max 32), et 27 kgs chez le mâle (pour un maximum de 36 kgs chez les plus costauds !). Non, vous ne pourrez pas glisser votre goldie adulte dans votre sac à main, telle Paris Hilton avec ses Chihuahuas ou son Spitz (Spitz précisément estimé à 30 000 dollars). Ainsi, en toute logique, cela nous amène au constat que l’habitat et le quotidien d’un golden doivent coïncider avec son gabarit et ses besoins de faire de l’exercice. Un quartier général en appartement peut s’envisager, cependant il faut songer à la logistique toutou qui demandera plusieurs sorties quotidiennes à base de balades, jeux, et moments privilégiés avec son maître ou sa maîtresse. Les standards de la race préconisent plusieurs points importants : des yeux marron foncé cerclés de paupières aux extrémités bien noires. Les oreilles sont attendues pendantes, et attachées à la même hauteur que les yeux. Les femelles ont des têtes moins carrées que les mâles, mais le corollaire reste tout de même une belle mâchoire puissante. Cela fait écho aux activités de chasse, durant lesquelles le chien doit pouvoir rapporter du gibier parfois lourd et volumineux. Les silhouettes les plus appréciées sont représentées par des chiens un peu plus longs que hauts. Il faut par ailleurs anticiper sur les mues de ce chien : BEAUCOUP de poils, et de longs poils : donc un brossage régulier et un entretien attentif. Pour le côté humour : pensez à vider régulièrement vos aspirateurs ;-) (et tous à vos serpillères, car le Golden Retriever a un gros faible pour les baignades, même si cela se résume à aller se rouler gaiement dans une jolie flaque !). La vigilance est aussi de mise en ce qui concerne la présence de tiques. En période humide, profitez de la toilette hebdomadaire pour procéder à un check up méticuleux de la peau de votre Golden Retriever. Des tiques peuvent venir se loger à différents endroits de la peau de votre chien, et au regard de la longueur des poils de celui ci, elles peuvent passer inaperçues pendant un certain temps.

Origines et particularités de cette race :

Un soupçon d’Histoire afin de vous renseigner sur les origines de la race Golden Retriever ? Allons-y ! Comme abordé en introduction, le goldie serait né au Royaume Uni, en Écosse, à proximité du Loch Ness. Un gentleman du nom de Dudley Coutts Majoribanks (Lord Tweedmouth), désirait créer un chien en mesure de s’adapter à son mode de vie. Sur une petite exploitation agricole, en s’adonnant à la chasse : rien de tel qu’un chien loyal, obéissant, et bon à rapporter le gibier durant parfois de longues journées pluvieuses, venteuses, et froides. Tout ceci fut mis en route à la fin des années 1800, et la surprise en ce qui concerne les tout premiers aïeux du Golden serait leur couleur. Les deux parents à la source de la race auraient été des Wavy Coated noirs*. Un petit retriever jaune serait né de leur union, puis celui ci aurait été croisé avec une Tweed Water spaniels*. Leurs petits, au nombre de quatre, furent ensuite croisés avec des Bloodhound et des Setter irlandais.

(*ces races sont éteintes aujourd’hui)

Si vous souhaitez faire confirmer votre Golden Retriever, cela est envisageable à partir de l’âge de 15 mois.

Raisons du succès de cette race - comportement :

Le Golden Retriever, au même titre que tout autre chien dans un foyer, est un membre à part entière de la famille… Pourquoi son caractère est-il si sympa ? Parce que ce chien est doué d’une immense sensibilité. Grâce à elle justement, le golden est on ne peut plus gentil, et il peut faire preuve d’une grande adaptation dès lors qu’on l’éduque dans le jeu, avec amour. Nous attirons votre attention sur la notion précise d’éducation et non pas de dressage. Une évidente autorité est nécessaire pour permettre au Golden Retriever d’apprendre les règles que l’on souhaite lui inculquer. Seulement, un chien futé peut s’avérer également têtu et indépendant, tout en étant le plus adorable des canidés. Afin de mettre toutes les chances de côté, on peut prévoir une éducation spécialement orientée sur le renforcement positif. Encourager, récompenser, lors de chaque sollicitation. Cela est tout à fait compatible avec de la rigueur et une véritable droiture. Les propriétaires convaincus et amoureux de cette race confirmeront que ces méthodes mettent en relief toutes les qualités du Golden.

D’un autre point de vue, et nous nous permettons de développer un sujet mentionné plus tôt, le Golden Retriever fait partie des races les plus employées pour assister les personnes malvoyantes, ou souffrant de divers autres handicaps. Compte tenu de la capacité du golden à apprendre ainsi qu’à faire preuve de loyauté, c’est tout naturellement que les éducateurs spécialisés se sont tournés vers lui pour en tirer un fabuleux support. L’éducation des Golden “assistants” commence dès leur plus jeune âge. Elle consiste en différentes phases d’apprentissage, qui vont rendre l’animal vraiment indispensable à son maître. Cette race est employée pour les sauvetages en mer/rivière etc. Ces affinités originelles pour l’eau constituent donc une valeur ajoutée fort estimable.



Vous possédez un Golden retriever, que conseilleriez vous à celles et ceux qui souhaitent se tourner vers cette race ? Avez vous des anecdotes à nous témoigner ? Dites nous tout ! Caninement vôtre : CpourLeChien !


Fiche écrite par ALJ - Cpourlechien.com - ©Tous droits réservés

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire